Aurevoir Mgr Noël Delaquis

Aurevoir Mgr Noël Delaquis

Déjà votre mandat est terminé. Vous nous avez tellement apporté que vous allons vraiment nous manquer. Votre amitié, vos conseils, votre sourire, votre bonne humeur, votre disponibilité, votre générosité, vos homélies pertinentes, votre calme, vos encouragements, tout ça et plus font en sorte que vous avez été un géant parmi nous. Un géant de foi parce qu’étant évêque, vous avez accepté un mandant de deux ans comme prêtre modérateur ! Merci pour ce don d’humilité. Vous n’avez jamais dit non. Vous n’avez jamais refusé un service. Vous avez dit une fois que votre expérience parmi nous vous donnait le goût de tout recommencer ici comme jeune prêtre. Eh bien, sachez-le bien, nous aussi, si c’était donc possible, aurions apprécié vous avoir comme jeune prêtre. Merci. Aurevoir. Reposez-vous. Et que le Seigneur fasse briller sur vous son visage.