Bénédiction du jour de l’an

http://www.larevue.qc.ca/chroniques_un-brin-histoire-n28279.ph

A BÉNÉDICTION DU JOUR DE L’AN

« C’est une belle tradition de chez nous que les parents bénissent leurs enfants le premier jour de l’année nouvelle. Le geste est noble, émouvant, inhabituel. Il revêt un caractère sacré.

Les parents bénissent leurs enfants en utilisant, par exemple, une des formules suivantes. Ils peuvent étendre la main au-dessus de leurs enfants ou faire sur eux le signe de la croix.

 

 

Seigneur, source de toute vie,
nous te rendons grâce
pour l’amour que tu as répandu en nos cœurs.
Merci pour nos enfants.
Merci pour N., N.
Garde-les dans ta joie et dans ta paix.
Qu’ils grandissent heureux et en santé.
Qu’un même amour nous unisse
et fasse de notre maison une demeure accueillante.
Nous le demandons par Jésus, le Christ,
notre Seigneur.
Tous : Amen

Ou

Mes enfants, quand vous êtes venus au monde,
votre présence a bouleversé notre vie.
Vous avez été notre joie, notre fierté, notre espérance.
Vos peines nous ont fait mal.
Vos douleurs ont été nos angoisses.
En cette année nouvelle, nous rendons grâce
au Seigneur pour votre naissance, pour votre vie,
pour votre présence.
Que notre route soit belle et longue.Que la lumière vous inonde.
Que la joie vous accompagne.
Et que le Seigneur vous bénisse maintenant et à jamais.
Tous : Amen. »

(Extraits de : Pierre Dufresne, C’est fête chez nous, Novalis, 1983, p. 48-49 in Ordo, Calendrier pour l’année liturgique 2017-2018, 146 ; caractères gras dans le texte)