Méditation de l’Abbé L. Abraham 2 avril 2020

1ère Lecture     Genèse 17,3 – 9

Psaume              104 (105)

Évangile              Jean 8, 51 -59

L’Histoire du Salut est une histoire des alliances entre Dieu et son peuple. Il y en a eu plusieurs (avec Noé, Abraham…); et cela, à cause de l’infidélité de l’homme d’une part, et d’autre part grâce à la miséricorde de Dieu toujours fidèle.

Une alliance est un pacte conclu entre deux personnes ou deux groupes de personnes

 qui s’accordent en toute confiance à respecter sans faille les clauses établies.

La fidélité aux clauses de l’Alliance apporte à la partie faible protection et bénédictions; et l’infidélité aux clauses apporte les malédictions.

La première lecture parle de l’Alliance entre Dieu et Abram. Dans cette Alliance, Dieu change son nom, de Abram il devient Abraham (il devient une autre personne), et lui promet une descendance abondante et bénie: » Je ferai de toi le père d’une multitude des nations. À toi et à ta descendance après toi je donnerai le pays où tu résides… Je serai leur Dieu ».

À son tour Abraham et sa descendance devront observer l’Alliance, obéir totalement à Dieu, à ses commandements et à sa Parole.

Nous sommes le peuple de l’Alliance, d’abord comme descendants d’Abraham le père de tous les croyants; mais une Alliance renouvelée par Dieu dans le Sang de son Fils pour l’élargir à tous les peuples. Par conséquent, nous sommes appelés à rester fidèles à Dieu et sa Parole. Jésus nous redit: »Amen, Amen je vous le dis: si quelqu’un garde ma Parole, jamais il ne verra la mort. C’est de cette Parole que Jean parle au début de son évangile: »Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu » (Jn 1,1). C’est pour cela qu’il dit au juifs: » Avant qu’Abraham fût, moi »JE SUIS ». Mais ils ne comprennent pas, ils cherchent à le tuer. Durant le temps de Carême nous avons expérimenté la puissance de la Parole avec Jésus. Habituons-nous à cette Parole qui est source de la Vie Éternelle et restons-en fidèles pour vivre.

Abbé L Abraham